A l'origine

 

MONALISA est une démarche exemplaire et collaborative d’intérêt général née de la réflexion lancée en 2012 par Michèle Delaunay, Ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie autour de l’isolement des âgés : une trentaine d’organisations réunies dans un groupe de travail animé par Jean-François Serres, alors délégué général des petits frères des Pauvres, a préconisé dans un rapport une « mobilisation » avec et pour les personnes âgées.

 

Cette feuille de route  concrétise aussi l’alliance des professionnels et des bénévoles pour lutter contre la solitude subie par 1,5 millions de personnes âgées. 

D’autres facteurs sont vecteurs d’isolement, la perte du conjoint, les problèmes de santé, l’éloignement familial, le faible niveau de ressources, les conditions d’habitat, la perte de reconnaissance sociale.

L’isolement des personnes âgées est souvent l’élément déclencheur de la perte d’autonomie et de l’entrée en établissement.

Aujourd’hui, partout en France, il existe des équipes citoyennes Monalisa.

Dans le Gard, le cœur du projet est assumé par les bénévoles. Sa pérennité est assurée par la création de l'Association MONALISA GARD créée en 2021. 

Cooperation-30_440aeea172770f27daf7238b2d30a698.png

Ensemble, mobilisés contre l'isolement de nos aînés